Mentoring

Swiss TecLadies: Chronique d'une coopération réussie

La capitaine Fanny "Shotty" Chollet est l’ambassadrice de Swiss TecLadies, le programme de développement des jeunes talents de la SATW à destination des jeunes filles. La vidéo de promotion a été produite par l'agence de publicité Rocket. L'histoire d'une coopération réussie en trois actes.

Le défi en ligne des Swiss TecLadies (STL) a débuté le 15 mars. Jusqu'au 10 juin, tout le monde peut participer et gagner de superbes prix. Les filles âgées de 13 à 16 ans peuvent également se porter candidates à un programme de mentorat complet en participant au défi en ligne. Pour faire connaître cette offre, la SATW peut compter sur le soutien de Fanny Chollet, première pilote militaire suisse sur F/A-18. Pionnière dans un domaine technique et professionnel à prédominance masculine, elle est l'ambassadrice idéale pour encourager les filles intéressées par la technique à réaliser leurs rêves. Nous sommes très heureux que "Shotty" soutienne activement le programme.

Comment "Shotty" est devenue l’ambassadrice de STL

Après l'expérience positive de la première édition en Suisse alémanique l’an dernier, il était clair que Swiss TecLadies se déroulerait également en Suisse romande. La recherche d'une ambassadrice pour la Suisse romande a donc constitué la première étape. Lors de la recherche de candidates adéquates, nous sommes tombés sur cette photo :

Photo : Patrouille Suisse (via Facebook)

Y figure entre autres l'ancienne ambassadrice de STL, la championne olympique Dominique Gisin, aux côtés de Fanny Chollet. Quelques semaines auparavant seulement, elle était devenue la première femme pilote militaire sur F/A-18. En tant que pionnière dans son domaine et titulaire d’une formation technique, la sympathique Vaudoise représentait un choix idéal. Nous avons donc été ravis lorsqu’elle a immédiatement accepté notre proposition. Lorsqu'il est apparu plus tard que Dominique Gisin, en raison de ses nombreux engagements, serait toujours disponible pour un atelier, mais plus en tant qu'ambassadrice de STL, Fanny Chollet a repris le rôle pour la Suisse alémanique. Après tout, elle a étudié à la haute école d'ingénieur-e-s ZHAW de Winterthour et parle parfaitement l'allemand.

Démarrer avec RocketPitch

L'automne dernier, nous avons entendu parler du #RocketPitch, une offre de l'agence de publicité lucernoise Rocket. L'idée : au lieu que ce soit l'agence qui tente de décrocher des contrats auprès de ses clients, ce sont ces derniers qui lui proposent des idées et tentent de la convaincre. Le gagnant s'est vu offrir des services d'une valeur de 15 000 francs. Plus qu’un projet, l’agence ne cherchait rien de moins que "le meilleur contrat publicitaire de Suisse". Si nous avons longuement hésité, nous avons finalement décidé de tenter notre chance. Après tout, il s'agit d'une bonne cause et nous étions convaincus que produire une vidéo avec la première pilote suisse de F/A-18 serait un travail intéressant pour l'agence. Avec notre candidature, nous avons atteint la finale et nous avons pu pitcher notre projet à la mi-novembre à Lucerne, chez Rocket. Quelques jours plus tard, nous avons reçu la bonne nouvelle : Swiss TecLadies a remporté le concours !

Tournage à Payerne

A la mi-février, le moment tant attendu était arrivé : l'équipe de la SATW et de Rocket est arrivée à la base aérienne de Payerne pour filmer avec Fanny Chollet. Le tournage s'est déroulé dans une atmosphère détendue et productive, ponctuée de nombreux éclats de rire. Voici quelques impressions :

Ce fut un grand plaisir de travailler avec toutes les personnes concernées. Nous avons été agréablement surpris du peu de prises nécessaires. Il est évident que Fanny Chollet a l'habitude de recueillir beaucoup d'informations et de les traiter rapidement. Les instructions et les commentaires pendant le tournage ont toujours été immédiatement intégrés par Fanny. Nous souhaitons également remercier le Centre pour les médias électroniques du DDPS, qui nous a fourni un important matériel cinématographique à cet effet. Toutes les personnes concernées peuvent être fières du résultat :

Apprendre en période de COVID-19

Le lancement du programme, le 15 mars, présentait un risque compte tenu de la situation liée à la pandémie du coronavirus. Pour autant, le défi en ligne pour se qualifier pour le programme de mentorat peut être joué de n'importe où. Compte tenu des fermetures d'écoles, il est particulièrement adapté à l'enseignement à distance. En outre, il offre aux élèves une possibilité d'activité passionnante qui peut être facilement réalisée à la maison. Dans les semaines à venir, nous aurons davantage de visibilité sur la manière dont cette situation extraordinaire affectera le programme. Dans tous les cas, nous comptons sur le soutien de nos partenaires, espérons le meilleur et invitons chacun et chacune à participer au défi en ligne et à tester son talent pour remporter l’un des nombreux prix à gagner.

Impressions Workshop @ PB Swiss Tools
Mentoring

15.10.20

Impressions Workshop @ PB Swiss Tools